Ultra Vomit – Panzer Surprise !

 

Nos joyeux fanfarons d’Ultra Vomit sont de retour ! Et quel retour !

Après un Objectif : Thunes des plus délirants ouvrant sur une parodie du générique de Koh-Lanta. Dans Panzer Surprise ! c’est par le générique des dessins animés des années 30 de Warner Bros, évidemment remanié metal !

S’en suit par le hit de l’album, Kammthaar. Première surprise (ahah) pas de français dans la chanson ! Ok il faut juste attendre la fin du premier couplet pour entendre : « C’est Mong Camiong ! ».

C’est donc Rammstein qui est la première victime, et force est de constater qu’on croirait vraiment écouter le groupe original. On notera la petite touche perso du groupe, les harmoniques à la fin des couplets pour nous dire : « C’est bien du Rammstein, mais pas tout à fait ! » C’est tellement bien fait tant dans la musique, la production, la voix et l’humour que la chanson est devenu en quelques sortes l’hymne du groupe.

Ja(pprouve) !

Le clip tiré de cette chanson ci-dessous est du même niveau que la chanson. Simple, à mourir de rire et sans fioriture. Mention spéciale sur la description de la vidéo !

 

 

Pendant cette virée en gros camion, on passera par le Japon dégustant de « succulents Takoyaki » et en buvant quelques Keken. Ces chansons montreront leur amour pour la culture japonaise. D’ailleurs, à la fin de Takoyaki, je suis persuadé d’entendre Sangoku de Dragon Ball en VO. À confirmer.

Et comment ne pas parler de Calojira ? Si l’association des noms d’artistes Calogero et Gojira était évidente, il fallait trouver trouver 2 chansons marquantes de ces groupes, et j’avoue que la mélodie de Face à la Mer mixé avec le riff tranchant de Vacuity est du génie. On headbang fort !

La suite de l’album est dans la continuité de ce que sait faire Ultra Vomit, des parodies super drôles sur les groupes de musique du moment (NOFX (Noël), Anthrax (Anthracte) en passant même par Daft Punk (E-TRON (Digital Caca)).

Petit clin d’oeil au premier opus du groupe M Patate avec les 3 chansons La Bouillie I,II,III. Même si le groupe s’est éloigné de ce premier album, on est bien content qu’ils ne l’ont pas oublié avec ces « comptines » d’enfants.

On finit en apothéose avec Évier Métal qui est pour moi la meilleure chanson de l’album. Ce riff heavy à la Iron Maiden couplé avec le tube (qu’on aime ou pas) Les Démons de Minuit est ravageur. La fin est épique avec tous ces décalages de voix, de rythmes , ça s’accorde parfaitement. « Et merde » quelle chanson pour clôturer l’album !

J’ai adoré l’écoute de cet opus. Bourré de références culturelles diverses (mangas, football, musique, politique) mixé à une production super bien réglé, le son des instruments est bien distinct et puissant. On passe un super bon moment, on s’ennuie très peu (peu de temps morts)

Je suis content que le groupe en soit arrivé aussi haut, qui leur a permis de monter sur la Main Stage du Hellfest 2017. Live qui était d’ailleurs très bon sous une chaleur dantesque !

Les chansons qui passent souvent dans mes oreilles : Kammthar, Takoyaki, Le Train Fantôme, Calojira, La Bouillie II, Anthracte, Noël, Pink Pantera, Évier Métal.

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *