Et le monde s’ouvre à moi !

 

 

Des fosses des cartes ?

La première question que je me pose est : Comment as-tu pu arriver sur ce blog aux jeux de mots pourris (Oui, il y en a deux !) ?

Premièrement, je me dis que c’est le mot « carte » qui t’as fait échouer ici, et pas « fosse » (si c’est le cas, tu as un sérieux problème, ou tu t’es simplement trompé, cela arrive, je comprends).

Donc « carte », il y a deux choix :

 

  • La carte qui te permet de te repérer dans l’espace, qui se plie en 32 et que tu ne parviens jamais à replier comme à l’origine. Mais aujourd’hui, on n’utilise plus de carte (à moins de vouloir se faire passer pour un touriste, mais plutôt des GPS (Ouf ! C’est plus simple, dis donc)
  • Ou, LA carte, ce petit bout de carton que tu peux saisir du bout des doigts, qui tantôt te fera transpirer, puis rager et quelques minutes plus tard te procurera un plaisir qui te fera hurler de joie (mais aussi hurler tes voisins)

Si tu es là par la première option, un conseil, clique sur « précédant » sur ton navigateur, ce site ne te sera d’aucune utilité.

Par contre, si toi aussi tu partages la passion du jeu, sous toutes ces formes (Ok, le jeu de rôle et grandeur nature, je connais pas du tout), ce blog pourrait t’intéresser !

 

 

 

Et donc c’est quoi le rapport avec des fosses ? Dés fosses ? Défausse ? Eurêka ! Défausse Des Cartes !

Et oui, j’ai un humour qui ne fait rire que moi, mais je l’assume très bien, ne t’inquiète pas (je ne mentionnerai même pas le jeu de mot avec « des cartes », je te laisse souffler de dépit par la médiocrité de cette association de mots, pfffffffff…)

Et pourquoi ne pas l’avoir écrit simplement alors ?

Car simplement, à part :

  • Déplacer des meeples
  • Jouer des cartes
  • Me prendre la tête pour placer une tuile
  • Frotter 6 dés inlassablement (plutôt 4, j’ai des petites mains) pendant un 1/4 d’heure, les jeter pour espérer faire plus de 4 !
  • Tromper mes adversaires en basant sur une vile stratégie basé sur le mensonge
  • Défoncer des joypads et/ou souris et/ou clavier

J’ai un autre kif ! (Achievement : Réussir à attirer des djeuns avec ce mot) :

 

 

 

 

 

Le

 

(ok, ils sont tous repartis)

 

 

 

Généralement, quand tu aimes ce genre de musique, tu aspires à participer à un moment où tu pourras voir ces compositeurs en vrai, reproduire devant toi ces sons qui ont réussi à te faire voyager à travers divers sentiments.

Et dans les lieux où se produisent ces artistes, le public est dans la plupart du temps agglutiné en rang bien rangé, se serrant les coudes debout devant la scène. Cet espace, c’est la fosse ! Et dans la fosse de metal, on rigole pas !

 

 

Que de gentillesses cette vidéo ! Elle transpire la douceur, l’amitié, le partage, la joie, la bonne humeur et tout un tas de sensations agréables. Et non ce n’est pas de l’ironie ! Prends la 10ème seconde de la vidéo, on voit une personne tomber (je me pose encore la question de comment a-t-elle fait), 5 secondes plus tard, tu as 5 personnes pour la relever, prendre soin d’elle, lui demander si elle va bien, et on est reparti dans le concert.

Ces 5 secondes, résument ce que je pense du monde de la musique metal.

En quelques mots, j’associe la musique metal à la liberté. La liberté de faire ce qu’il nous plaît au moment que l’on souhaite, de s’affirmer comme on est. Je développerai dans d’autres articles pourquoi et comment je me suis retrouvé à écouter du metal.

 

L’objectif de cet article est tout de même d’expliquer le but de ce blog et de cette « fosse » ! (voir vidéo du dessus, avec le paragraphe qui suit la vidéo)

 

Ce blog, c’est parce que j’ai envie de faire un travail sur moi-même, d’écriture, de découverte du web, d’envie de partager mes passions, de rencontrer des personnes. Bref de m’ouvrir sur le monde tentaculaire (sur la photo plus haut, je tiens une boîte de jeux de sociétés Horreur à Arkham JCE, pour rappel) de l’internet web.

 

Pour finir, vous verrez aussi quelques DVDs de séries sur le second plan de cette foutu photo d’introduction d’article, qui m’a pris 10 minutes à prendre seul. Le mode selfie de mon appareil photos de portable, faisait lire :

 

Mahkra à Ruerroh

 

Pas facile à lire hein ? Encore plus dur à écrire, vois-tu.

 

Bref, voilà, le blog parlera de jeux de sociétés que j’ai joué, mais aussi de jeux vidéos, de metal (avis et reports de concerts) et séries ! Le blog a nullement vocation de faire des critiques (dans le sens détaillé, et analyse profonde), mais plutôt de donner mon point de vue, mon avis à chaud sur ce que j’ai vécu sur les sujets traités.

Tout cela dans l’humeur du moment , et mon humeur à l’écriture de cet article est l’euphorie. L’euphorie du premier article, l’euphorie de l’ouverture du blog !

A bientôt ! (ou pas ! C’est vous qui choisissez, moi je serai toujours là en tout cas :p)

Taggé , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *